grenier
Chien, femme, homme

 

Texte de Sibylle BERG

Traduit de l’allemand par Pascal PAUL-HARANG

Mise en voix : Leyla-Claire RABIH

Avec

: Thomas COUX DIT CASTILLE, Anne-Gaelle JOURDAIN, Nicolas MARCHAND

 

Un chien décrit l’étrange comportement d’une femme et d’un homme qui se sont littéralement attachés l’un à l’autre, bien que cela soit pour eux à la limite du supportable. L’animal a pour vocation de révéler l’humain. Il donne aussi sa forme épique à la pièce : il est à la fois protagoniste, narrateur, chœur antique.
Le couple est pour Sibylle Berg le lieu où vient se synthétiser l’idéologie de l’époque. Dans une forme comique et parfois même loufoque, elle nous présente une sorte de conte moral, à la fois tendre et féroce.
« Chien, femme, homme » ne vise cependant pas le pur divertissement. Il y a dans la pièce quelque chose d’impitoyable qui débusque les faux-semblants derrière les petits arrangements moraux de notre temps et les mesquineries de la sentimentalité, tous ces simulacres publicitaires qui viennent oblitérer jusqu’à la sphère de l’amour, qu’on aurait préféré garder pure.
Sibylle Berg est de ces auteurs qui connaissent les vertus critiques et libératrices du rire.
L’Arche est agent du texte représenté.

details

Le 20 juillet à 16h

Musée Calvet

65 rue Joseph Vernet, Avignon