grenier
Notre Pain quotidien

 

 

 

Festival d’Avignon (Off – 2014)

 

Création franco-allemande avec les comédiens du Théâtre Populaire du Sichuan, dans le cadre d’un projet franco-allemand en pays tiers avec le soutien de l’Institut français de Chine.

 

Texte : Gesine Danckwart / Mise en scène : Leyla-Claire Rabih / Dramaturgie et adaptation : Anja Goette /Avec : Yao Dongbo, Liu Yueqi, Li Wenqin, Nie Sai, Jin Xinyi, Maheialuo Shiqian

 

« Cinq fuseaux horaires : pour les uns, le temps est une masse poisseuse, pour les autres il passe comme une flèche ou alors il n’a pas d’existence. Bien qu’absolument divergentes, les réflexions et les émotions de ces cinq personnes se fondent constamment les unes dans les autres, comme si chacun, sans s’adresser à quiconque, donnait la réplique à l’autre. Gesine Danckwart cadre alors en gros plan la furieuse immobilité des esprits. Elle nous donne le sentiment d’être sur la trace de la vérité. Une pièce sur les salaires de la peur. » Pascal PAUL-HARANG, Traducteur.

 

« Le pari était un peu fou : emmener un texte contemporain allemand, traitant de la solitude dans nos sociétés libérales, en Chine, en 2012. L’aventure était belle : comment ce texte fragmentaire et plutôt post-dramatique pouvait-il être reçu par les comédiens et le public chinois ? Comment faire passer dans ce texte un peu de la réalité chinoise, de son expansion à grande vitesse ? Nous avons voulu enrichir ce texte d’un regard sur la réalité chinoise. Les situations se partagent et les particularités s’adaptent : où que l’on soit sur cette planète, nos conditions modernes du travail influencent notre façon de vivre, nos relations, relation à soi-même, relation aux autres, relation au temps. Chacun est seul, face à soi-même et à la question du sens de son existence. » Leyla-Claire Rabih.

details

Du 6 au 26 juillet à 14h25 au Théâtre du Roi René, 4 bis rue Grivolas à Avignon.

Jours pairs.

Réservations :

04 90 82 24 35

www.theatreduroirene.com