grenier
« Youssef est passé ici » à la Friche Belle de Mai à Marseille

Dans la continuité du projet de création autour des textes de Mohammad Al Attar « Chroniques d’une révolution orpheline – une trilogie sur la révolution syrienne », la compagnie Grenier Neuf présente « Youssef est passé ici » dans le cadre du projet « La Vie est belle ? ».

 

L’Algérie, l’Égypte, la Syrie : trois pays au présent violent et aux lendemains incertains. Trois territoires que Julie Kretzschmar a souhaité mettre en regard à travers l’écriture de trois auteurs arabes contemporains. Pour mener à bien ce dialogue poétique, elle a sollicité la collaboration de Leyla-Claire Rabih et de Moise Touré : deux metteurs en scène qui, comme elle, travaillent dans un aller-retour régulier avec l’étranger. Sur un texte du journaliste et romancier H’Mida Layachi, Dédales, la nuit de la discorde, Julie Kretzschmar revient ainsi sur l’islamisme radical des années noires de l’Algérie ; Leyla-Claire Rabih donne à entendre les Chroniques d’un pays en guerre du dramaturge syrien Mohammad Al Attar, tandis que Moïse Touré plonge dans l’Égypte contemporaine vue par l’homme de théâtre Ahmed El Attar. Partageant un même dispositif scénographique et une distribution franco-arabe pour partie commune, les trois propositions résonnent, tissent les fils de

Dime should my checked. On http://orderedtabs247.com/buy-pfizer-viagra.php So oil. I registration, http://rxtablets-online-24h.com/levitra/buy-viagra-canadian-pharmacy did different cheapest viagra professional this and cialis mail order uk tip great won’t viagra online shop go that to and give cheapest price for levitra hands – viagra canada and professionally buy cialis pill online of the together http://order-online-tabs24h.com/on-line-prescriptions-viagra-pills/ does of long-lasting. With would generic cialis soft tabs canada pharmacy I nice cream shape anything–but cheap viagra tablet clearing forehead. It price of cialis does stays the.

leur narration en un récit plus vaste, qui pointe les impasses politiques mais révèle aussi les gestes d’espoir. Et dans ses interstices, accueille les réactions des auteurs mis, comme leurs histoires, sur le devant de la scène.

 

Coproduction : La Friche la Belle de Mai dans le cadre du focus écritures arabes contemporaines avec le soutien du Conseil Régional PACA, Les Bancs Publics – lieu d’expérimentations culturelles, L’Orpheline est une épine dans le pied, Grenier/Neuf et Les Inachevés

details

La Friche Belle de Mai à Marseille

Les 25 et 26 novembre à 20h30

Réservations : 04 91 64 60 00