grenier
Si Bleue, si bleue, la mer au Théâtre d’Auxerre

 

Si bleue, si bleue, la mer est un texte écrit en 2010 par un jeune auteur allemand dont les œuvres ont remporté plusieurs prix.

Un adolescent raconte ici son désespoir alcoolique dans une cité où tout avenir lui semble refusé. Mais si l’environnement que décrit Darko est d’une noirceur désespérée, son récit a la force d’un acte de résistance et révèle une extrême vitalité. La rencontre avec une jeune fille va ranimer en lui une tentation de vivre. Cette fulgurante confrontation le sauve de la capitulation et du suicide, elle bouscule ses représentations, l’invite à se libérer des plus lourds secrets de famille, mais surtout elle introduit un élément inattendu dans son existence : l’espoir.

Ce texte est porté par trois comédiens qui incarnent à tour de rôle les personnages. Au fil du récit, ils construisent une structure étrange à l’image d’un insecte démesuré, ou d’un humain désaccordé. Elle peut être une métaphore de la cité, des barres d’immeuble que l’on érige et que l’on démolit, elle est surtout la métaphore du récit, de la mise en œuvre de leurs espoirs les plus fous.

 

Texte : Nis-Momme STOCKMANN

Traduction : Nils HAARMANN et Olivier MARTINAUD

Mise en scène : Leyla-Claire RABIH

Avec : Flore BABLED, Benoît DALLONGEVILLE, Nicolas MARCHAND

Scénographie et costumes : Stefan Oppenländer

Lumière : Nicolas Jarry – Julien Barbazin

Construction décor : Yves Bouche

Administration : Céline Monneret

 

Si bleue, si bleue, la mer a été lauréat au CNT en 2010.

L’Arche est agent du texte représenté.

details

Le Théâtre – scène conventionnée d’Auxerre

mercredi 14 octobre à 19h30
jeudi 15 octobre à 14h30 et à 20h30

Réservations :
Tél 03 86 72 24 24 – accueil@auxerreletheatre.com

Jeudi 17 décembre à la Maison d’Arrêt de Dijon