grenier
TRAVERSES

Vous pouvez visionner le teaser de la prochaine création TRAVERSES ici.
Vous pouvez télécharger le dossier artistique de TRAVERSES ici.

 

TRAVERSES est un projet documentaire et intimiste autour des migrations syriennes et de la diaspora. Il naît d’interviews menées par l’équipe à travers l’Europe (Liban, Grèce, France …). Lors de ces rencontres, seules les mains ont été filmées, rendant à la fois plus intimes et universels les témoignages collectés. Entre théâtre, performance, et projections, l’équipe raconte autant qu’elle se raconte, dans un dispositif en archipel qui se décline en fonction des lieux.

Conception et mise en scène : Leyla-Claire Rabih

Travail scénographique et vidéo : Jean-Christophe Lanquetin

Assistante à la mise en scène et à la dramaturgie :  Morgane Paoli

Ateliers, Recherches, Écriture :  Philippe Journo, Leyla-Claire Rabih, Elie Youssef

Création lumière et régie générale : Thomas Coux

Création sonore : Anouschka Trocker

Avec : Philippe Journo, Leyla-Claire Rabih, Elie Youssef

Production :  Grenier Neuf  www.grenierneuf.org

Présentation vidéo : https://vimeo.com/353098398

 

Création le 9 mars 2021 au Vivat à Armentières.

 

« La Syrie est secouée depuis 2011 par des événements tragiques dont les ondes de chocs dépassent très largement ses frontières. D’origine syrienne, je suis traversée intimement par ces événements et ils se sont imposés dans mon travail artistique.

Depuis 2017, plusieurs volets de recherche dans différents pays traversés par la vague de migrants de l’été 2015 (ateliers de pratiques théâtrales auprès de demandeurs d’asile, de réfugiés, interviews) ont permis de construire un corpus de témoignages, de parcours, de narrations, de documents sonores et visuels.

Ces parcours singuliers traversent et modifient les identités individuelles et collectives. Ces exils laissent dans les biographies des traces indélébiles… que faire de ces traces, comment les collecter et les transmettre ?  Quel répertoire constituer à partir de ces récits ? Comment en rendre compte de manière narrative au plateau ?

Au cours de ces voyages, j’ai constaté que les communautés syriennes en exil étaient traversées par un double mouvement : remettre tout en question de ce qui les avait définis auparavant pour se réinventer, alors même que les groupes se raidissaient autour de marqueurs identitaires rigides.

Les Syriens que je rencontrais me semblaient écartelés entre des impératifs personnels (« Qui suis-je ? Qu’est-ce que je vais faire ici ? ») et des injonctions collectives, celles de rester fidèles aux communautés d’origines (« Nous, nous ne sommes pas comme ça. ») comme celles de s’assimiler rapidement aux sociétés d’accueil (« Pour s’intégrer il faut faire comme nous. »).

Le parcours de certains, découvrant une liberté individuelle toute nouvelle, n’était pas sans me rappeler mes souvenirs de cours d’histoire au collège, quand on nous apprenait qu’au-delà̀ du massacre à grande échelle, la 1ère Guerre Mondiale avait été l’occasion d’une mutation civilisationnelle, de la propagation d’idées nouvelles parmi les populations à l’émancipation de la femme, amenée à assumer de nouvelles fonctions dans la société́. J’y voyais un parallèle : Au-delà̀̀ du désastre, ce qui se passe en Syrie peut aussi receler pour les individus comme pour les groupes, des moments d’émancipation très fort.

Je me suis alors demandé si cette expérience d’exil forcé pouvait aussi être une occasion, voire un levier d’émancipation. Est-ce que cette expérience de l’exil permet d’avoir une autre image de soi-même ? De son existence ? »

Leyla-Claire Rabih

Lauréate d’une bourse de l’Institut Français dans le cadre du programme « sur Mesure », Leyla-Claire Rabih a effectué un séjour au Liban en 2018. Lors de cette résidence et nourri un blog :

https://www.traverses.eu

Production : Grenier Neuf

Partenaires :
– CDN Théâtre Dijon Bourgogne
– Institut français du Luxembourg / Abbaye de neimënster
– Le-Maillon, Théâtre de Strasbourg / Scène Européenne
– Centre Français de Berlin / Maison des Francophonies
– Institut français dans le cadre de la Résidence sur mesure / Institut français du Liban
– Ville de Dijon / Région Bourgogne Franche-Comté / DRAC Bourgogne Franche-Comté
– Haute Ecole des Arts du Rhin (HEAR) Strasbourg et Musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg
– Festival Between the Seas / 1927 art space, Athènes
– I-portonus dans le cadre du programme Europe Creative
– Collectif Kahraba / Hammana Artist House, Liban
– Le Vivat, scène conventionnée d’Armentières

Dates passées :

Le 23 octobre 2019 à 20h30, présentation de la sortie de résidence au 1927 art space à Athènes.

Le 3 août 2019 à 19h, présentation de la création en cours, au festival Syrien n’est fait, la Pouponnière aux Grands Voisins à Paris.

Le 1er juin 2019 à 16h, présentation de la maquette du spectacle TRAVERSES au festival Théâtre en mai par le Théâtre Dijon Bourgogne, centre dramatique national.

Le 25 mai 2019 , présentation publique des ateliers-laboratoires, au Maillon, Théâtre de Hautepierre à Strasbourg.

Le 24 mai 2019, présentation publique des ateliers-laboratoires, au musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg.

Le 23 janvier 2019 à 20h, au Théâtre de la Fontaine d’Ouche à Dijon. Présentation publique des ateliers-laboratoires, au festival Modes de Vie, avec le CDN Théâtre Dijon Bourgogne.

Le 1er décembre 2018 à 19h, présentation publique des ateliers-laboratoires, au festival Les Nuits d’Orient à la salle Camille Claudel à Dijon.

Le 17 novembre 2018 à 19h30, sortie de résidence et débat avec Leyla-Claire Rabih à la Cité internationale des arts – site de Montmartre à Paris.

 

 

 

Conception – Leyla-Claire Rabih

Travail scénographique et vidéo – Jean-Christophe Lanquetin

Travail d’atelier et de recherche / écriture/ réalisation – Philippe Journo, Morgane Paoli, Leyla-Claire Rabih, Elie Youssef